Une image en mots

Connaissez-vous le HAÏKU ? C’est une forme poétique d’origine japonaise qui traite d’un sujet vaste et insaisissable : le monde qui nous entoure et auquel nous sommes intimement lié. Il est connu en Occident depuis le début du XXe siècle.

Le haïku ramène à l’instant présent. Son écriture est considéré comme une forme de méditation. Ce poème de trois vers respectivement composés de 5-7-5 syllabes contient une référence aux saisons (ou « kygo »).

Haïku signifie à peu près « vers joyeux ». Très épuré, il souligne l’essence de la vie.

Envie de vous lancer ? Un haïku s’écrit avec l’esprit du débutant, sans préjugé. Amusez-vous sans compter le nombre de syllabes 😉

Profitez des belles journées pour vous promener, tous vos sens en éveil. Faites quelques pas dans votre jardin, dans un parc, en ville… Arrêtez-vous un instant. Respirez profondément. Humez les senteurs, écoutez les sons et les silences, observez les moindres détails de votre environnement. Sans oublier vos perceptions gustatives et tactiles. Comment percevez-vous le monde extérieur ? Quelles sont vos résonances intérieures ? Retranscrivez, en 3 courtes phrases, l’essence de votre vécu. Comme une photo instantanée.

Des exemples ? Je vous partage quelques-unes de mes compositions de la semaine passée, lors dune balade au bois de Halle.

info document - JPEG - 244.3 koFée clochette
Au milieu des bois
Tinte le silence.

Parfum enivrant
Océan sauvage
Je vogue.

Bois coupés
Totem éphémère
Tu me surprends.

D’un poète japonais, Kuroyanagi Shoha (1727-1771) :
Que n’ai-je un pinceau
Qui puisse peindre les fleurs du prunier
Avec leur parfum !


Journal en poche
Les sens en éveil
Bonne balade et à la semaine prochaine !